Les manteaux 1.2.3 : au chaud pour cet hiver

Les manteaux 1.2.3 : au chaud pour cet hiver

1629 963 Le journal 1.2.3

Ça y est, le froid pointe enfin le bout de son nez. Il est temps de ressortir ses manteaux et doudounes, mais pourquoi pas craquer pour une belle pièce qui viendra compléter votre garde robe ? C’est aussi l’occasion pour 1.2.3 de vous raconter un peu mieux comment nous imaginons ces pièces emblématiques de nos collections automne-hiver.

Chez 1.2.3, la création d’une collection a lieu près d’un an à l’avance. Notre styliste spécialiste des manteaux travaille déjà sur automne-hiver 2018. Vous l’avez vu avec Alessandra, notre spécialiste de la maille, ce métier demande une très grande technicité.

Si la création de manteaux ne demande pas les mêmes comptages mathématiques que la maille, le défi est de créer des pièces plus rigides, moins flexibles, qui seront ajustées aux morphologies de toutes nos clientes. Ainsi, les pièces à manches comme les manteaux demandent une  maîtrise des volumes et de bonnes connaissances techniques.

Les manteaux, des pièces très couture

Nombreux sont les manteaux et pièces d’extérieur qui sont de véritables défis en termes de conception : une connaissance pointue de la couture est donc nécessaire à leur élaboration. C’est à partir de croquis préparatoires des différents modèles que la styliste manteaux 1.2.3 réaliste des fiches techniques extrêmement détaillées à destination des usines. Une bonne relation avec ces derniers est donc primordiale.

Nous travaillons avec les mêmes façonniers depuis des années, ce qui m’a permis de construire une relation très forte. Je sais quand les pousser à être créatifs et innover dans leurs processus de création car j’ai une bonne connaissance de la couture et de leurs techniques.

Christine, Styliste manteaux et pièces d’extérieur chez 1.2.3

Si la conception de manteaux passe évidement par de belles coupes, la maîtrise des matières est essentielle. L’objectif de 1.2.3 est de maintenir la meilleure qualité possible dans la composition de ses pièces. Nous utilisons ainsi de belles matières comme la laine dans les manteaux tels que le manteau long, double face, Jill. Dont les finitions ont été réalisées à la main pour un rendu très couture et particulièrement luxueux.

Nous ajoutons parfois du cachemire, comme dans le manteau Janis, pour une plus grande douceur. Et s’il vous arrive de trouver des matières synthétiques dans nos pièces, il ne s’agit pas pour autant d’un gage de mauvaise qualité. Sachez que nous les utilisons pour garantir une bonne tenue des matières et pour que la laine ne bouloche pas.

Le tournant 2018

Pour 2018, notre défi est aussi d’opérer un changement dans les matières que nous utilisons. Nous cherchons ainsi à trouver de belles fourrures synthétiques pour remplacer la fourrure de certains cols. Parce que la cause animale nous importe tout autant qu’à nos clientes, nous poussons nos façonniers à innover pour vous proposer des fourrures synthétiques de grande qualité et dont la douceur et la chaleur n’auront rien à envier à la fourrure animale.

5 commentaires
  • Je suis très heureuse de savoir que la vraie fourrure ne sera plus utilisée, quel bel exemple! Je resterai grace à ce tournant 2018 une fidèle cliente.

  • Je suis très heureuse que vous vous préoccupiez de la cause animale, une cause qui me tient très à coeur. Un très bon point pour 1 2 3. Je resterai cliente chez vous.

  • Heureuse de savoir que je pourrais de nouveau acheter mes manteaux chez vous avec ce changement de politique vis à vis de la fourrure animale!!

  • Bravo pour ce tournant important en cessant la fourrure animale. Je m’interdisais certaines pièces à cause de celà, je pourrai désormais les regarder à nouveau et me les offrir.

  • Belle initiative, mais il faut agir vite, actuellement on trouve de très belles fourrures synthétiques, difficile de faire la différence. Je reviendrai chez vous lorsque toutes vos fourrures seront synthétiques.

Laisser une réponse